Zède – création 2021

Note d'intentionLe spectacleL'équipe de créationCalendrier de créationDocument à télécharger

Je n’ai pas le souvenir du premier mot que j’ai lu, pas plus de ma première addition, et encore moins du jour où j’ai été présenté à Charlemagne.
En revanche je me souviens du jour où on me reprochait de ne pas avoir ma langue dans la poche.
Par la suite j’ai passé beaucoup de temps à essayer de savoir comment il était possible d’avoir sa langue ailleurs que dans la bouche, comment je pouvais être dans la lune tout en étant assis en classe… comprendre ce que l’on me disait plutôt que de comprendre ce que l’on voulait m’apprendre.
Pour savoir comment fonctionne un radio-réveil ou un moteur, certains démontent puis remontent.
Alors pour comprendre ce que l’on me disait sur ce que j’étais, je démontais et je me remontais.
Mais pendant ce temps-là, 9 ne multipliait pas 4, et il n’y avait donc pas 36 solutions ; pour le reste du monde..j’étais un idiot.

Pour ce spectacle je choisis la lettre Z qui est la dernière lettre de l’alphabet et qui n’est pas utilisée aussi fréquemment que A, et pourtant au scrabble elle vaut des points…
Nous irons aux pieds de la lettre, pour remonter jusqu’à la tête de la lettre, nous écouterons, regarderons, comme c’est amusant d’être idiot, peut-être beau, et parfois fragile.

Rodolphe Brun

Le savant jeta les mots
Que l’idiot ramassa
Ce qu’il en fit fut éblouissant
Personne ne le remarqua

Ludovic Villard

Un rond pour faire la tête, des yeux pour les yeux, un manteau pour mettre des trucs dans les poches, une couronne pour faire joli, des chaussures pour les pieds et des jambes pour les pieds.
Pas d’oreille, ce qui n’empêche pas d’entendre ce qui se dit et pas de bouche pour ne pas dire ce qu’elle écoute.
Elle prend tout au pied de la lettre, enfin c’est ce qu’on lui dit.
Elle s’appelle Zède comme Z mais avec d’autres lettres comme un prénom.
Z c’est tout au fond de l’alphabet, Zède est tout au fond aussi, d’elle-même, de la classe.
Elle regarde dans la même direction que les autres élèves, mais pas dans le même sens.
Elle s’étonne que certains aient « les yeux de leur maman », d’autres « pas leur langue dans la poche » et que tout cela ne surprenne ni n’inquiète personne.
En fermant les yeux elle peut devenir invisible ; ce qui expliquerait qu’on lui dise qu’elle est absente à certains moments…à cause du clignement des mêmes yeux.
Il y a donc bien des pieds à la lettre, cette lettre construit des mots qui à leur tour construisent des phrases audibles et tout aussi réelles que celle de Pierre qui roule.

// à partir de 5 ans //

Production : Traversant 3
Coproduction : La Coloc’ de la culture – Cournon d’Auvergne (63), scène conventionnée d’intérêt national « art, enfance, jeunesse »
Archipel – Granville (50), scène conventionnée d’intérêt national, « art en territoire »
[En cours de production]

Écriture, mise en scène et création graphique : Rodolphe Brun
Création musicale : Ulrich Becouze
Création lumière : Ludovic Bouaud
Construction marionnettes : Géraldine Bonneton
Construction décors : Yves Perey
Soutien dramaturgique, production et diffusion : Audrey Vozel

Avec : Rodolphe Brun et Ulrich Becouze

// Crédit images : Rodolphe Brun //

Saison 2019/2020
Premiers travaux plastiques
Recherche de partenaires de production

Saison 2020/2021
Ecriture dramaturgique
Résidences de création
Recherche de partenaires de production et de diffusion

Automne 2021 – création

Dossier artistique de Zède
Si vous souhaitez davantage d’informations, merci de nous contacter à l’adresse admin@traversant3.com.